Princesse Vieille Reine

Théâtre
Théâtre du Rond-Point (Paris)
1er septembre 2015
Au Théâtre du Rond-Point (Paris) du 3 au 27 septembre 2015

Oui, parfaitement. L’amour est le nom qu’il faut. Une femme et ses silhouettes, ses spectres, ses désirs, ses deuils, ses âges et ses histoires. Elle naît princesse, devient vieille reine.

Le temps qui passe la décuple en cent portraits. Pascal Quignard écrit Princesse Vieille Reine pour Marie Vialle, une série de contes, une suite de sonates. L’écrivain et l’actrice composent ensemble une parole poétique, avec mouvements musicaux, autonomes mais cohérents. Evocations, rêveries, suspensions du temps. Portraits et paysages, allegros, lentos, sarabandes et rondos. C’est un ensemble peuplé de fantômes, d’animaux, de visages, de voix et de chants.

Avec Pascal Quignard, Marie Vialle a mis en scène et interprété Le Nom sur le bout de la langue et Triomphe du temps. Ils poursuivent avec Princesse Vieille Reine une collaboration poétique entamée il y a dix ans. L’auteur de Tous les matins du monde, Les Ombres errantes (prix Goncourt 2002) écrit cette fois-ci pour la comédienne une suite baroque de légendes, théâtre d’incantations. Dirigée sur scène par Luc Bondy, André Engel ou Alain Françon, Marie Vialle prend ici seule en charge la parole et met en scène les violences comme les douceurs des contes de Pascal Quignard, chants de réconciliation des morts et des choses avec les vivants.
Pierre Notte

Infos pratiques

Princesse Vieille Reine (Création)

Théâtre du Rond-Point (Paris), Du 3 au 27 septembre 2015 à 20h30, Dimanche à 15h30, Salle Roland Topor, Relâche les lundis. Durée : 1h10.
De Pascal Quignard, mise en scène et interprétation Marie Vialle, scénographie et costumes Chantale de la Coste, lumière Jean-Claude Fonkenel, musique Pierre Avia, conseil artistique Julie Guibert, direction de production et diffusion Emmanuel Magis / Anahi. Production Sur le bout de la langue / Marie Vialle, coproduction Théâtre du Rond-Point, Théâtre Garonne – Scène européenne / Toulouse, Bois de l’Aune / Aix-en-Provence, Équinoxe – Scène nationale / Châteauroux, avec le soutien du ministère de la Culture et de la Communication – DRAC Rhône-Alpes et de La Chartreuse – Centre national des écritures du spectacle / Villeneuve lez Avignon, remerciements à L’Odéon – Théâtre de l’Europe, spectacle répété au Théâtre de la Bastille, au Théâtre de la Ville et au Théâtre du Rond-Point, création au Théâtre du Rond-Point le 3 septembre 2015, texte publié aux Éditions Galilée

Site du théâtre