Zaza Fournier, Portraits

Musique
Les Trois Baudets (Paris)
21 septembre 2016


Depuis la parution de Regarde-moi en 2011, Zaza Fournier ne s’est pas reposée sur ses lauriers.

Pour Le Départ, elle a recruté le musicien et réalisateur britannique MaJiKer (qui avait produit Le Fil de Camille) qui l’a emmené vers un travail très ludique sur le rythme et la voix.
Les mélodies déliées, qu'on se surprend à reprendre, sont organisées autour d’un travail au scalpel sur les instruments, le ukulélé ("Paupières closes"), poubelles, verres, sel et poivre, mètre de couture…dont MaJiKer et Zaza font un discret festin.

Avec ce nouvel album, Zaza a révisé les musiques du monde, jeune génération, du blues sahélien de Tinariwen, à l’électronique de l’indo britannique M.I.A ou au folk canadien de Timber Timbre. Alors, sa «Java des imposteurs» est implacablement sèche et colorée, gaillardement chantée en duo Féfé (Saïan Supa Crew).

Voici en 14 titres, une rédefinition singulière du savoir-faire Français.

Chez notre partenaire Fnac