Christian Vander

Musique
Grand Prix du Jazz 2019, Grands Prix Sacem 2019, Salle Pleyel (Paris)
2 décembre 2019


Groupes et modes passent, quelques uns restent, et durent.
Christian Vander, batteur et fondateur du groupe, a joué ses premières rythmiques sous la direction d’ Elvin Jones, et il a grandi comme une des mémoires du jazz des années 50/60, avec sa vision propre. Avec Magma, il se démarque très vite de ses contemporains et évite la facilité. Musicien rigoureux, farouchement exigeant, il hypnotise dès qu’il joue ou chante, et ouvre les voies d’une polyrythmie puissante et implacable. Les musiciens qui l’entouraient alors, sont tous aujourd’hui de grands noms de la musique contemporaine. Ils s’appellent : Jannick Top, Michel Graillier, Claude Engel, Bernard Paganotti, Didier Lockwood… A l’image d’un Miles Davis, Vander reste un grand formateur de talents. Son attitude provocante et décalée avant l’heure, son originalité vocale, lui ont valu maints procès d’intention. Et pourtant sa musique est toujours présente, indépendante, indomptable, vibrant aux muses de son inspiration grandiose tels John Coltrane, Igor Stravinsky , Bach ou encore Carl Orff. Un musicien capable de ne pas être musicalement sectaire reste un phénomène rare. Un musicien libéré des structures du show-business est une exception. Seventh Records, le label créé avec Stella & Francis Linon pour réunir l’ensemble de son oeuvre, est parmi les premières structures musicales totalement indépendantes. Créé en 1987, il a résisté et survécu aux trente dernières années d’industrialisation et de colonisation de la musique européenne par les grands monopoles américains.