Ben Mazué

Musique
Prix Francis Lemarque de la révélation 2019, Grands Prix Sacem 2019, Salle Pleyel (Paris)
2 décembre 2019


Là où 33 ans, en proposant un voyage à travers les âges charnière de la vie, avait tout d’un album concept, La femme idéale est, plus simplement, un album de chansons. Des chansons qui regardent à l’intérieur comme à l’extérieur de leur auteur. Des histoires de cadeaux magnifiques et de petits cailloux dans la chaussure. En démaquillant la femme idéale, en sublimant l’amour quotidien, en glorifiant les sauts dans le vide, Ben Mazué tire en quelques titres, et sans doute avec plus de sincérité que jamais, le bilan d’un premier tiers de vie.
Ben Mazué est de toute évidence dans un souci quasi maniaque du mot juste, celui qui à la fois exprimera les pensées et les sentiments qui l’animent, mais aussi sonnera, entraînera, pénètrera. A chaque envoi, il touche, il est sans doute un peu magicien car il sait qui on est. Il observe, il dissèque, il ne juge pas, il chérit ce qui rassemble et rend si joliment imparfait.
Dans l’acceptation, et même dans la célébration des faiblesses ou des limites de ceux qui l’entourent, Ben Mazué trace dans ce nouvel album un sillon à mi-chemin entre résilience et poing levé.