Nefertiti Quartet

Musique
(Lauréat 2019 de Jazz Migration), 43e édition de La Défense Jazz Festival, Esplanade du parvis de Paris La Défense, La Défense (Hauts-de-Seine)
24 septembre 2020


Nefertiti, ou la passion du travail sur la forme. C’est ce quartet faussement classique et sacrément classieux que la pianiste Delphine Deau a créé en 2013, ses compositions sont littéralement mises en scène. Dans Nefertiti, la forme apparaît quand elle devient nécessaire, après que les sons aient gambadés tout seuls dans des échanges ouverts. Sur cette proposition de scénario, le lyrisme de Camille Maussion prolonge idéalement celui de la pianiste. Ce n’est pas par hasard si la saxophoniste pratique le soundpainting, travaille avec la danse, le théâtre ou une conteuse. Idem pour le batteur Pierre Demange, familier des univers cinématographique et circassien. Son association avec la flexibilité du contrebassiste brésilien Pedro Ivo Ferreira est un bonheur de polyrythmie et de mouvement permanent.